auto-data

L’immatriculation des voitures d’occasion facilitée

Vous vous demandez sans doute pourquoi vous devez faire immatriculer une voiture. C’est facile à expliquer. Parce que si vous ne l’enregistrez pas, vous n’avez pas le droit de le conduire sur la voie publique. Elle nécessite également une certaine préparation afin que cette procédure d’enregistrement ne devienne pas un stress inutile pour vous.

Quelles sont les conditions d’enregistrement ?

Ce n’est pas si difficile en soi. Mais commençons par le début : vous venez de réaliser votre rêve d’une voiture d’occasion et vous êtes en feu. Une si belle voiture brillante avec beaucoup de chevaux, un gros moteur et un bel équipement. C’est un rêve pour tout amateur de voitures. Le concessionnaire vous a bien sûr remis les papiers et vous devez maintenant vous mettre au travail. Tout d’abord, vous devez trouver une compagnie d’assurance qui assurera la voiture aux meilleures conditions. Après quelques jours, vous recevrez les documents nécessaires par courrier, que vous devrez emporter avec vous au bureau d’enregistrement. En effet, sans assurance, vous ne pourrez pas faire immatriculer une voiture en Allemagne.

Vous devez également vérifier avec les papiers que vous obtenez du concessionnaire pour voir si l’inspection générale complète et les papiers de test d’émission sont inclus. En effet, celles-ci prouvent que le véhicule en question est en état de marche et peut participer à la circulation routière. Toutefois, si la voiture est hors service depuis plus de sept ans, vous devrez faire effectuer une inspection complète des émissions principales et des gaz d’échappement avant l’immatriculation. L’étape suivante consiste à vérifier les plaques d’immatriculation. Si vous avez réservé une certaine plaque d’immatriculation à l’avance, vous ne devez pas nécessairement l’acheter au bureau d’immatriculation, mais vous pouvez aussi la commander facilement par Internet. Mais si ce n’est pas le cas et que vous ne vous souciez pas de ce qui est écrit sur les plaques, vous devez les commander directement auprès de votre bureau d’immatriculation.

La seule chose qui manque ensuite est l’autorisation pour la taxe sur les véhicules. Pour cela, vous devez vous présenter à votre bureau de douane, qui vous remettra les demandes de domiciliation correspondantes. La taxe sur les véhicules sera alors débitée de votre compte pendant un an à l’avance. En outre, vous ne devez pas craindre de devoir continuer à payer pour une voiture qui a été radiée. Car les réservations sont automatiquement interrompues avec la radiation.

Le grand jour de l’enregistrement

Le grand jour arrive. Vous êtes plein d’énergie et vous avez déjà hâte de mettre votre nouvelle voiture d’occasion en circulation pour la première fois. Il est préférable de faire une liste de contrôle avant de sortir pour voir si vous avez tout avec vous :

Le chemin vers le bureau d’enregistrement

Une fois tous les documents réunis, vous pouvez vous rendre au bureau des admissions en toute tranquillité. Mais à ce stade, on voudrait vous donner un conseil très particulier : Arrivez le plus tôt possible. Les bureaux d’admission sont souvent très encombrés et, selon la zone d’admission, vous pouvez y rester assis très longtemps. La devise est donc : « l’oiseau qui se lève tôt attrape le ver ». Il est préférable d’arriver quelques minutes avant les heures d’ouverture et de vérifier à nouveau tous les documents. Vous pouvez ensuite vous rendre au bureau d’enregistrement en toute tranquillité et prendre un numéro.

Après une certaine période d’attente, vous serez appelé et vous devrez présenter vos documents. Enfin, vous devez payer des frais et présenter le reçu de paiement à votre agent. Si tout cela est fait, votre nouveau coureur est déjà enregistré. Il ne vous reste plus qu’à installer les nouvelles plaques d’immatriculation et vous êtes prêt pour votre premier voyage.

Quitter la version mobile